#Parlons2 #Nuances

Pour mon deuxième article, je voudrais parler de : nuances

C’est après avoir vu un post d’une amie enjouée sur Facebook [Elle se reconnaîtra !! ; )] par rapport à la suite du film « Cinquante nuances de Grey » que je me suis dit : pourquoi ne pas en parler ?!

Mais avant, voyons ce que nous pouvons trouver comme résumé (*) :

« Anastasia Steele accepte de remplacer sa colocataire malade, Katherine, pour interviewer l’homme d’affaires et milliardaire Christian Grey. Jeune PDG séduisant et mystérieux, ce dernier l’intimide. À sa grande surprise, Christian Grey vient la voir au magasin où elle travaille, prétextant des achats. Très attirée par lui, elle se verra rapidement devenir sa soumise. Pour cela un contrat va être rédigé pour permettre de définir les règles de ce jeu dangereux. Cependant, ce contrat devient souvent un sujet tabou et sera changé sans cesse. À mesure que leur relation progresse, la jeune et innocente Ana est confrontée à un tout nouvel univers aux côtés du riche entrepreneur. Christian a cependant une face sombre : il est adepte du BDSM. La jeune femme doit alors décider si elle est prête ou non à entrer dans cet univers. »

Et voici le contexte (*) de ce livre :

« La trilogie Cinquante nuances de Grey a d’abord été une fanfiction basée sur l’univers de Twilight et s’appelait à l’origine Master of the Universe. James la publiait petit à petit sous le pseudo « Snowqueen’s Icedragon » sur différents sites de fanfiction. Les personnages centraux étaient à l’origine Edward Cullen et Bella Swan, issus de Twilight de Stephenie Meyer. Le roman est alors considéré comme une romance érotique. Après avoir reçu des avertissements concernant le contenu explicitement sexuel du texte, James a supprimé l’histoire de ces sites et l’a publiée sur son propre site, FiftyShades.com. C’est plus tard qu’elle modifie Master of the Universe pour en faire une histoire à part entière, en renommant les personnages Christian Grey et Anastasia Steele et en supprimant le texte de son site en prévision de la publication. »

Avant de commencer, je tiens à préciser que je n’ai ni lu le livre ni vu le film. Je n’affirme pas non plus que toutes les femmes ont aimé le lire ou le voir…

Cependant, force est de constater que le livre s’est bien vendu dans le monde et que beaucoup de personnes de mon entourage sont allées voir le film ou ont voulu le voir. Cela m’a donné envie d’essayer de comprendre et d’énumérer les raisons qui pourraient expliquer un tel engouement pour ce phénomène : Cinquante nuances de Grey’s anatomy. [Oups, je me suis égaré là. : )].

Première raison : toutes les femmes sont juste curieuses ? [Pléonasme ? : p]

Effectivement, ce n’est pas tous les jours qu’un livre « érotique » connait autant de succès outre-manche. Arrivé en France, il a paru normal, pour vous mesdames, de vous l’approprier tel Golum cherchant son précieux (#SeigneurDesAnneaux).

C’est l’une des raisons qui peut expliquer pourquoi le livre s’est aussi bien vendu. Par contre de le conseiller, là, ça devient une autre histoire et ça dépasse la curiosité [Qui est parfois un vilain défaut !! : )].

Ce qui nous amène à la…

Deuxième raison : toutes les femmes sont BDSM(**) ?

Ce qui signifierait que toutes les femmes sont hypocrites envers leur conjoint voir envers elle-même. Je rappelle que nombreux sont les témoignages qui réfutent le fait d’aimer la soumission. Mais dans l’imaginaire, tout devient possible et les tabous tombent.

Une possibilité qui permet d’arriver à la…

Troisième raison : toutes les femmes ont ce fantasme ?

En partant de ce principe, le fait de lire ce type de récit est une nourriture à ce fantasme : être dominée par un bel homme, riche, passionné, aux pratiques dangereusement enivrantes. Une lutte acharnée entre l’envie et la raison. Une façon d’être celles qu’elles ne peuvent être ou devenir. De faire cette rencontre qui chamboule tout un univers.

Une soumission interdite à votre morale habituellement mais qui prend forme dans vos songes…

En conclusion : dans cette romance, je ne sais pas si l’histoire d’amour a vraiment eu un rôle dans l’approche du succès de ce livre. Je pense que le fait que ce récit soit saupoudré d’érotisme et de passion corporelle a pris le pas sur le reste : l’amour, le style d’écriture, le fond et la forme des personnages.

Bref, peu importe les raisons qui vous ont poussés, mesdames, à vouloir lire (ou voir) cette romance tant qu’elle a pu vous satisfaire et apporter un brin de folie dans votre imaginaire, votre jardin secret. : )

Mais alors ces cinquante nuances, vous les avez aimées de Grey ou de force ??

Jarod Bones

 (*) : source wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinquante_nuances_de_Grey

(**) : Le sigle BDSM pour Bondage, Discipline, D&S (Domination et Soumission), et SM (pour SadoMasochisme)

 

38 commentaires sur “#Parlons2 #Nuances

Ajouter un commentaire

  1. Mon cher Frédéric,

    Oui oui, on se connait j’ai le droit de dire « cher » et de te tutoyer !!!! En plus j’ai l’honneur de laisser le premier commentaire, waouh la classe !

    Donc voici mon point de vue de femme sur la question !

    Je te l’accorde, c’est peut être, voir sûrement la curiosité qui m’a poussée à lire ce livre mais ce qui m’a retenue n’est pas, mais alors absolument pas le côté cul, SM et j’en passe (bah ui soyons cru, restons dans le thème !) mais bel et bien l’histoire d’amour… Une histoire d’amour qui fait rêver toute nana…. Un homme beau, et de surcroit riche (ce n’est qu’un détail évidemment ^^), qui n’est JAMAIS tombé amoureux, mais qui tombe amoureux d’ELLE… Voilà ce qui nous fait kiffer nous faibles femmes !! Le cul n’est qu’accessoire, enfin pour ma part. Il m’est même arrivé de m’ennuyer et de me lasser de ces looooongues et interminables séances de « jeu ».
    Et pour être tout à fait franche, je ne comprends pas vraiment l’engouement médiatique autour de ce bouquin…

    Quant au film, mon Dieu, quel désastre…. 2H d’ennuie.
    Il manque telllllllement de choses… Bcp de petits détails qui ont une énorme importance.
    On ne ressens absolument pas cette emprise qu’à Christian sur Anna… Certains diront « On ne pouvait pas faire un film de 5h », hum ok, mais limite un film en 2 partie pourquoi pas… Et quand bien même il aurait fait 5h, s’il avait comporté toutes les choses du livre, cela ne m’aurai pas dérangé.
    Au départ j’ai même failli rire, tellement cela ressemblait à un mauvais remake.

    Avis aux femmes qui ont le même opinion que moi, je vous conseille de lire ABSOLUMENT : « AFTER » de Anna Todd ! Même principe, sans le côté SM…. Vous m’en direz des nouvelles !!!!

    Sarah « cacahuète »!!!!!!!!!!!!!!!!!! :-p

    Aimé par 1 personne

    1. Ma chère Sarah (oui oui on se connaît donc je peux aussi ; ) !!!),

      Je ne comprends pas non plus l’engouement qu’il y a eu mais bon s’il a si bien marché, c’est qu’il a ces ingrédients qui font que chaque lectrice a accroché.
      Je vois qu’en ce qui te concerne, l’histoire d’amour fut ton leitmotiv et cela ne me surprends pas venant de ta part. : )

      Merci en tout cas de m’avoir donné ton avis et d’avoir proposé une alternative avec « After » d’Anna Todd. ; )

      J'aime

  2. Je ne ferais pas un roman ( bien que je pourrais) car écrire sur le téléphone c’est long et pas pratique. Mais pour résumer :
    – j’ai demander à mon homme de me l’acheter car au vu de son énorme succès, je voulais de mes yeux me faire ma propre idée de ce phénomène.
    – je l’ai dévoré, fini bien trop vite à mon goût, j’ai donc couru au magasin acheter les 2 autres tomes. Que j’ai dévoré tout aussi vite !! (Quelle frustration de se passionner pour un livre et de ne plus avoir de pages à lire :/ )
    – alors je dois dire que ce n’est pas la relation BDSM qui m’a plu. Cela met certes du piment dans les scènes érotiques mais en fait c’est surtout l’histoire d’amour qui m’a accroché. Oui à 30 ans je rêve encore du prince charmant qui m’aimera inconditionnelement quoi qu’il arrive, qui fera tout pour moi, bla bla bla. Ce genre de livre nous fait, je pense, vivre par procuration la vie qu’on aura jamais. C’est aussi pour cela qu’on est dingue des films de « filles ».
    – Je n’ai pas vu le film, et franchement j’ai peur d’être déçue… Mais un jour peut-être me laisserais-je tenter…
    – quand à mes fantasmes érotiques avant/après Grey… Hum ils n’ont pas vraiment évolués, il est probable que pendant ma lecture des envies coquines ont fait leur apparition, non sans déplaire à monsieur, mais à vrai dire j’étais quand même plus à fond dans ma lecture, j’avais hâte de connaître la suite.
    – en outre, je ne pense pas que les millions de femmes dans le monde conquises par cette série signifie qu’elles apprécieraient le traitement BDSM subit par l’héroïne. Apprécier de le lire sans honte ne veut pas dire que l’on souhaite le pratiquer.
    – A vrai dire je me répète, mais là où les hommes (qui souvent ne l’on pas lu) n’y voit qu’un livre porno, les femmes y voit une grande d’histoire d’amour.

    Du coup, ayant apprécié le genre, et frustré d’avoir fini les 3 tomes, je me suis dit, pourquoi ne pas en essayer d’autres :
    – 80 notes de jaune, puis 80 notes de bleu, plus de rouge. Je crois qu’il y en a d’autres mais en fait pour le coup je n’ai pas accroché sur les personnages, et la relation BDSM est trop prononcée, trop présenté et trop extrême pour moi.
    – la série des Bastard. Bon il y en a pas mal, j’ai bien aimé mais je ne les ai pas tous acheté, mon banquier n’est pas réceptif à mes passions ^^
    – enfin la série Crossfire de Sylvia Day. Pour moi au même niveau que 50 nuances, un peu similaire dans le principe mais sans le côté SM. Une véritable histoire d’amour comme je les aime, avec juste ce qu’il faut d’érotisme.

    Voilà, je ne suis pas sûre de t’avoir éclairée sur le sujet mais tu as au moins un point de vue féminin !! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ma Druzzy (avec deux « z » : ) !!!),

      Tu es la deuxième personne à faire référence à l’histoire d’amour comme élément premier de satisfaction. Cela ne m’étonne guère car à aucun moment, je n’aurai imaginé que le côté érotique de cette romance soit l’élément clé.
      Aussi, je trouve ça bizarre de voir en Christian Grey le prince charmant avec ces tendances plus que douteuses pour un tel titre. : )
      Par contre, je comprends que son côté passionné et exclusif soit à son avantage.

      En tout cas, merci à toi de m’avoir laissé un roman comme commentaire et tout ça écrit avec ton iphone !!! ; )

      J'aime

      1. Oui finalement je l’ai aussi trouvé un peu long comme résumé ^^
        Aussi je ne te donnerais pas les raisons pour lesquelles Christian pourrait être mon prince charmant, sinon je pourrais faire planter ton blog lol

        Aimé par 1 personne

  3. Un avis d’homme ?

    Faudrait-il que je lise ou regarde le film…

    En fait de l’extérieur je me pose la question suivante :

    Pourquoi ce livre a eu un tel succès ?

    Je m’y suis quand même intéressé en demandant à mes collègues de boulot ce qu’elles avaient aimé dans le livre (ma femme a lu 100 pages et a abandonné) et les réponses rejoignent celles de Sarah et Druzy.

    Bien sûr j’ai eu plusieurs résumés et je comprend encore moins ce succès.

    L’effet médiatique est terrible car beaucoup de personnes talentueuses restent dans l’ombre alors qu’on met des Nabila sous les projecteurs …

    Attention, je ne dit pas que l’auteur de Cinquante nuance de Grec n’a pas de talent mais l’histoire ressemble à beaucoup d’autre, une histoire d’amour pimenté par du cul bien corsé.

    Bref, je ne le lirai pas (tout comme le livre de Tweetweiler).

    J’ai le film chez moi et je reviendrai vous voir si la curiosité prend le dessus sur ma vie de famille et mes passions …

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’hommes et femmes, en général, n’attendent pas les mêmes choses d’une relation. Maintenant je te rejoins dans le fait que ce n’est clairement pas de la grande littérature, cela touche tant de femmes car c’est justement assez simple et direct dans le récit, pas de figures de style, juste une histoire d’amour qui fait rêver. Et quand on lit plusieurs auteurs de ce genre de livres érotiques, en fait la trame reste toujours la même. Pourquoi changer une équipe gagnante après tout !!!
      Ce qui a fait le succès de 50 nuances je pense c’est qu’il s’agit à la base d’un fanfiction de twilight. Twilight qui a eu également un énorme succès dû à son histoire d’amour !!!

      Aimé par 1 personne

      1. Je pense aussi que le fait que ce livre soit écrit simplement aide aussi beaucoup au succès du livre.
        Le fait aussi que ça part d’une fanfiction est un plus, d’autant plus que c’est une femme qui a écrit et je pense a su aller à l’essentiel dans son récit.
        Je me souviens que les livres « j’aime lire » étaient tellement simple dans l’écriture que c’était facile d’entrer dans les histoires.
        Maintenant je pense comme Vinces que c’est dommage pour certaines personnes qui ont un vrai talent et restent tapis dans l’ombre en attendant leur heure.
        Le film ne m’intéresse pas non plus mais bon un jour, je me laisserai peut être tenté.

        J'aime

              1. Lol, le but n’est pas forcément d’écrire un article tout beau tout rose mais de l’écrire de façon à pouvoir en parler derrière quelque soit le sujet. : )
                De toute façon, on l’écrira ensemble je suis un peu le rédacteur en chef !! mdr

                J'aime

  4. Bravo pour cette article !!! Tu assures grave !! Fière de toi mec !

    Concrètement ce qui donne envie de le lire est pour moi un livre bien écrit qui donne à chaque fois l’envie d’aller voir plus loin ce qui s’y passe (la curiosité est un mauvais défaut !)

    Ce qui est dommage c’est qu’au fil des tomes l’histoire s’essouffle et cela devient lourd à lire … On s’attend bien sur à ce que les héros finissent ensemble quand dans tous les livres « romantiques » .

    Le film est décevant par rapport aux personnages qui sont pour ma part lampda mais il relate très bien le livre.

    Si vous êtes resté sur votre faim les filles à la fin du film, sachez que la suite est en cours de tournage…

    Aimé par 1 personne

    1. Merciii soeurette !!! : )

      C’était un sujet intéressant à traiter même si j’ai dû l’écrire un peu à l’aveugle étant donné que je ne connais pas ni le livre ni le film. : )

      Effectivement, je remarque que la curiosité a été vraiment le moteur de cette découverte comme pour beaucoup. Je ne me suis pas trop trompé par rapport à ça.
      Leur relation si particulière a nourrit cette curiosité et l’évolution de leur sentiment aussi apparemment.

      Merci pour ton commentaire en tout cas !!!! ; )

      J'aime

  5. L’évolution de leur relation amoureuse est, selon vos commentaires, LA trame principale de cette trilogie mais aurait-il connu autant de succès sans le côté pervers de Christian Grey ??

    J'aime

    1. Oui je pense que cela aurait pu être zapé cela n’aurait rien changé. Vu que dans la série Crossfire il n’y a pas de perversité et ça a eu pas mal de succès aussi

      J'aime

      1. Je n’en suis pas si sûr qu’il aurait connu autant de succès. Cela aurait fait un bon roman mais de là à devenir aussi connu, je n’y mettrais pas ma main à couper.

        J'aime

  6. Bonjour à tous,

    Pour ma part, j’avoue mettre intéressée au film par effet de masse, plusieurs de mes amies avaient lu le livre voire les 3 tomes et l’avait trouvé agréable à lire. Par méfiance, j’ai préféré voir le film en premier lieu de peur d’être déçue si jamais je lisais le livre au préalable.

    Très franchement déçue par le film que j’ai trouvé très puritain et insipide, je n’ai même pas commencé à lire le livre qui me regarde encore depuis la bibliothèque. A mon sens, le livre ne peut être que mieux au vu de la médiocrité du film.

    On y retrouve l’histoire d’un homme riche et soit disant charismatique, d’une jeune femme naïve et « innocente » qui se laisse impressionner par ce dernier et bien sur cette relation de dominant-dominé. Hormis l’aspect SM, qui est quasi mis sous silence dans le film, n’est ce pas une relation amoureuse des plus classique?

    Alors oui, le côté BDSM peut susciter la curiosité voire le voyeurisme, malheureusement ce côté est quasi inexistant dans le film (à part quelques coups de ceinture et encore!). De plus, tout cela est doublé par un mauvais casting mais je là m’éparpille…

    Je pense que le livre a trouvé son public (majoritairement féminin) car ce n’est qu’une histoire d’amour où la femme est réduite à l’image niaise d’Anastasia et qu’au fond, cette Anastasia sommeille dans bon nombre de femmes.

    Je parle de celles qui malheureusement se laissent par amour maltraiter par leur partenaire, que ce soit physiquement ou verbalement, celles qui finalement, se confortent dans une forme de soumission. Cela vaut aussi pour certains hommes!

    C’est peut être dur comme constat mais j’étonne parfois du nombre de femmes et d’hommes qui recherche ou sont séduit par une sorte de Christian Grey alors au fond elles/ils ont juste besoin de quelqu’un de bien.

    De mon côté, je ne mange pas de ce pain là, très peu pour moi les personnes qui ne respectent pas l’intégrité de leur partenaire. Je suis plus « PS : I love you » que « 50 nuances de grey ».

    Pour finir, les femmes peuvent aussi se retrouver à travers la question qui est posée dans le film : « Vais-je pouvoir le faire vaciller? Va t-il abandonner ses addictions par amour? ». Encore une problématique que rencontre pas mal de couples ;-)

    « L’homme puissant est séduisant, la femme séduisante est puissante ».

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaaah, tout à fait d’accord avec Christelle. Pas lu les bouquins, pas vu le film car même s’il est vrai que beaucoup disent que c’est le coté romantique qui les fait aimer ce film, je n’adhère pas car aimer c’est avant tout prendre soin de l’autre, le protéger, être à son écoute, la violence n’y a pas sa place. Alors oui beaucoup attendent que le héros change pour sa belle. C’est aussi ce qu’attendent toutes les femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint… Personnelement je ne suis pas pour la soumission. Elle est jeune et inexpérimentée donc ne connaît rien à l’amour mais dans quelques années avec 3 ou 4 gamins dans les bras elle trouvera beaucoup moins romantique de se prendre un coup de cravache car elle n’a pas fait la vaisselle ;-)
      Dédel

      Aimé par 1 personne

      1. Je pense que si on veut vraiment s’intéresser à l’histoire d’amour, ce n’est pas ce style de livre qu’il faut lire comme l’indique ma jolie Christelle mais plutôt des livres plus appropriés. Encore une fois, je pense que le succès de ce livre est avant dû à la curiosité qu’il a pu susciter.

        J'aime

  7. Votre compréhension du BDSM me laisse perplexe… Ce n’est pas du tout de la soumission, il n’y a pas de dominé et de dominant comme on pourrait le croire à première vue. C’est de l’amour pur, la confiance ultime en l’autre, l’abandon total que seul le vrai amour peut dévoiler. Tout ce qui relève de la douleur n’est que jeu sexuel, personne ne prendra de coup de cravache pour ne pas avoir fait la vaisselle. Dans toute relation sexuelle il y a une saine agressivité qui augmente l’excitation, et certaines personnes ont besoin d’aller un peu plus loin dans leurs limites. Et c’est justement cette limite que les deux amants vont partager ensemble qui fera de leur amour un grand amour. S’abandonner totalement à l’autre, n’est ce pas une preuve d’amour ultime ? Avoir la responsabilité du bonheur et du plaisir de l’autre, n’est ce pas un grand honneur et une grande fierté qu’il faut mériter et respecter ?

    Aimé par 1 personne

    1. Dans l’idée, Shiruvan a raison dans le sens où les règles du BDSM sont établis dès le départ et c’est sans surprise qu’elle joue le jeu. De plus, le fait de l’accepter est une vraie preuve d’amour.
      Cependant, contrairement à ce que tu dis, il y a forcément un rôle de dominant et de dominé, ça fait partie de la base du BDSM.

      J'aime

      1. T’y connais rien John Snow ! Il n’y a pas de dominant ou de dominé, il n’y a que deux personnes qui se donnent l’une à l’autre sans contrainte ni mesure. Lorsque l’on regarde de l’extérieur on pourrait croire qu’il y a un rapport de soumission, mais c’est beaucoup plus subtil que cela. Qui est le soumis ? Celui qui est attaché ou celui qui donne à celui qui est attaché ce qu’il désire ?

        Aimé par 1 personne

        1. Ce n’est pas péjoratif de dire que l’un est dominant et l’autre soumis, l’amour est là mais les règles aussi. De ce fait, il y a comme dans tous les jeux affectifs ou amoureux des rôles que l’on respecte sans pour autant que cela donne plus de crédit à l’un ou l’autre.

          J'aime

  8. En fait les derniers commentaires des demoiselles reflètent l’avis général des personnes n’ayant pas lu les livres.
    Car à aucuns moments il lui fait du mal, à aucuns moments elle souhaite qu’il change, qu’il n’est plus ses envies de dominant qui lui plaise. C’est juste un miracle qui n’arrive que dans les livres et les films qui plait tant aux lectrices, c’est qu’un homme sans attaches affectives, qui collectionne les conquêtes d’un soir, tombe finalement tellement amoureux d’une femme qu’il est prêt à tout pour elle, et du coup à vivre une relation exclusive et sincère.

    Aimé par 1 personne

  9. J’ai lu et j’ai vu. Je dois avouer -à demi mot- que j’ai acheté la trilogie suite à l’engouement ambiant autour de ces fameuses 50 Nuances. Je n’ai pas vraiment été émoustillée par le côté érotique qui fait partie intégrante de la romance, par contre l’histoire a remué de vagues souvenirs personnels. Je pense qu’on a toutes connu une relation dans ce genre là (le côté SM en moins me concernant -lol-) ou à contrario, on a toutes envie de connaître une relation comme celle-ci. On a tendance à détester Christian Grey au début mais on fini par s’attacher au personnage, qui n’est pas un monstre contrairement aux idées reçues. Au contraire, c’est un homme qui cache ses faiblesses derrière des vices et une réussite socio-professionnelle. Il me semble que c’est un comportement « humain » qui peut se retrouver chez bon nombre de personnes. L’histoire se termine bien, la morale est intéressante et les protagonistes sont bien pensés. Au final, est-ce que c’est mal de (se laisser) dominer ou soumettre dans un couple, si ça peut assurer la pérennité de ce dernier ? L’improbable se passe, le dominant s’avère être soumis et vice versa selon les situations. Le côté sexuel n’est venu se glisser dans 50 Nuances De Grey qu’en guise d’exemple afin d’imager une pensée. Celle d’un couple mystique mais passionnellement passionné, qui découvre la confiance, le lâcher prise et l’amour à travers des épreuves et des actes. Chacun verra midi à sa propre porte.

    Bien à toi. (Miu)

    Aimé par 1 personne

    1. Effectivement dans toutes relations, il y a un rôle de dominant/dominé qui change suivant les situations, les périodes. Comme on dit toujours il y a toujours une personne qui aime plus que l’autre mais cela n’est pas gênant tant que ça marche entre eux et que chacun s’y retrouve.
      Du coup, je remarque que c’est vraiment la curiosité qui t’a aussi poussé à découvrir ce(s) livre(s). : )

      J'aime

  10. Tout à fait d’accord avec chaton anonyme sur le fait qu’on a tous ou presque connu une relation proche de celle relatée dans 50 nuances (hors SM) ce qui peut expliquer son succès d’ailleurs. Qui n’a jamais été intéressé, attendri puis séduit par une personne au passif lourd? Vous savez ce type de personne qui vous intrigue de par leur fragilité intérieure et qui ne laisse rien transparaître à l’extérieur.. C’est là tout le paradoxe, souvent les personnes qui paraissent les plus fortes se relèvent être les plus sensibles. J’ai souvent connu ce type de relation, une fois que l’on a passé le cap de la séduction et de l’observation bref que l’on a gratté la surface (plus ou moins épaisse), on se rend compte que la personne, au début plutôt réfractaire et au fort caractère, se laisse peu à peu apprivoiser et limite dompter. C’est là où le rapport de force s’inverse, d’où « l’intelligence » d’Anastasia Steele de se laisser dominer pour mieux soumettre. Qui sait peut être qu’elle va tirer son épingle du jeu in fine. C’est pourquoi selon moi, il y a toujours ce rapport de domination sur l’autre, maintenant ma question est : pourquoi sommes-nous si intrigué et/ou attiré par ce type de personne? Pur altruisme ou besoin de flatter son égo?

    Aimé par 1 personne

  11. Bon… Je viens juste de regarder le film… Comment dire…
    Dans mon malheur et ma déception, je suis au moins contente de ne pas avoir dépensé mon argent pour le voir au ciné !!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :