#Parlons2 #Destin avec Tiphanie

Le destin…

Voilà un sujet dont j’avais hâte d’aborder avec vous. Une première question me vient alors à l’esprit : était-ce ma destinée de vous en parler ?! : )

Je ne pourrai vous le dire – sans risquer de mettre votre vie en danger !! :O – mais je tenais à le faire avec Tiphanie – ma plus grande fan.. ou pas !! :D -, une personne avec qui je pourrai parler pendant des heures en partageant un bon thé et des after eights. ; )

Bon je m’égare et si nous commencions par la…

Définition :

Le destin désigne, au moment présent, l’histoire future d’un être humain ou d’une société telle qu’elle est prédéfinie par une instance qui est soit considérée comme supérieure aux hommes (éventuellement divine) dans les conceptions finalistes du Monde, soit comme immanente à l’univers (éventuellement la Philosophie de l’histoire ou la nature) dans les conceptions déterministes. Dans ces conceptions, il est souvent considéré comme très difficile – voire impossible – à un homme ou à une société d’échapper à son destin, au moins dans ses grandes lignes. La notion de destin s’oppose ainsi à celle de libre arbitre* (faculté de la volonté à opérer un choix en toute liberté).

Nous allons essayer dans un premier temps de donner…

Notre définition :

Tiphanie : Avant de donner ma définition du destin, je vais essayer de comprendre celle énoncée auparavant.

Si je comprends bien, le destin est déjà écrit et cela n’inclut en rien le fait de penser, ni la possibilité de faire un choix, d’être libre tout simplement : nous suivons un chemin sans vraiment réfléchir.

Ma définition de la destinée est intemporelle, elle englobe le passé, le présent et l’avenir.

Elle englobe l’individu et la totalité. En ce sens, c’est bien une puissance qui nous insuffle quel chemin il faut prendre cependant chacun est ensuite ‘libre’ de choisir de s’arrêter, de discuter, d’observer et d’apprendre.

Jarod : De mon point de vue, je dirai que le destin est un chemin qui part d’un point N (Naissance) pour finir sa route sur le point M (Mort). Celle-ci est plus ou moins longue suivant les choix que l’on sera amené à prendre. Ainsi, nous serons obligés de passer par des points convergents que l’on peut nommer A, B, C, etc…

Ne vous inquiétez pas, nous ne sommes pas en train de faire des maths genre : NA + AB + BC + … + ZM = NM. Hihihi. : )

: La destinée, à mon sens, est simplement le chemin sur lequel nous avançons tous (êtres humains, animaux, univers …) et au bout duquel tout converge. Là où nous sommes tout en étant plus rien.

: Je pense que ce n’est pas qu’une simple route mais plusieurs routes entre chaque point et la voie que l’on emprunte pour arriver à ces différents points est soumise au libre arbitre.

C’est-à-dire que suivant les choix que l’on fait dans la vie, nous arriverons plus ou moins sans mal et/ou plus vite d’un point A au point B par exemple.

Je vous perds ou pas là ?? La prochaine fois, je ferai un dessin pour les retardataires. : p

Une question se pose alors…

Le destin, une sorte de fatalité  ?!

: La fatalité n’est pas la destinée, comme le dit Paulo Coelho : “En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s’ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d’attendre que le temps passe. Ils n’ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus.

Prendre en main sa destinée, c’est entamer un voyage intérieur libérateur.

Finalement, nous voyons le problème à l’envers : nous pensons (selon notre soit disant « libre arbitre ») au travers de nos perceptions, nos conditionnements, nous avançons comme les autres le souhaitent et non pas comme nous voudrions.

: Selon ma vision, et si l’on considère que les points par lesquels nous passons sont incontournables, cela voudrait donc dire que nous sommes en quelques sortes spectateurs de certains évènements.

Le destin apparaît alors, oui, comme une fatalité.

Mais n’oublions pas que l’on peut choisir la route qui nous mène au prochain point, c’est à ce moment-là que nous redevons acteur de notre vie. (Cela tombe bien j’ai toujours voulu faire du théâtre. :D)

: La vie est notre route. Personne ne choisit à part nous ce que nous voulons faire, où nous voulons aller et par quel moyen.

Ce sera ma destinée, je l’ai choisi. En ce sens, je me sens libre et j’ai le sentiment de faire ce que je dois faire en mon âme et conscience : simplement un sentiment de joie, une conviction que je fais ce qui doit être fait ….

: Au final, je pense qu’il est difficile de répondre à cette question.

De mon point de vue, seule la route empruntée est un facteur x.

Les points de vie (je ne parle pas de jeux de rôle, hein ?!) sont eux obligatoires.

On peut modifier la façon de vivre les choses tout en sachant que l’on sera sujet à des moments clés de sa vie.

: Finalement suivre sa destinée, c’est apprendre à écouter cette petite voix qui nous permet de suivre notre VOIE. De ne pas nous sentir en contrainte de ce que les autres pensent.

Juste écouter la seule force intérieure qui serait capable de nous libérer : notre inconscient.

: Je me dis parfois que le destin est cette histoire où vous êtes le héros, vous avez l’impression d’avoir le choix mais au final l’histoire est déjà écrite.

Conclusion :

: Quel que soit notre destinée, je pense qu’il est important de vivre sa vie, parfois prendre des décisions s’avèrent difficiles mais il faut le faire et ensuite vivre pleinement les choses.

Rien n’arrive par hasard. Il y a toujours un enseignement à tirer de toutes les expériences de la vie. Le but est toujours de devenir une meilleure personne et surtout faire les choses en accord avec nos principes.

: “Quand un homme marche vers son destin, il est bien souvent forcé de changer de direction.” (Paulo Coelho)

Marcher vers sa destinée c’est se permettre de rêver et de rendre son quotidien magnifique en se remettant en question. Simplement être … en paix.

 

Le destin, un livre dont vous êtes : l’auteur, le lecteur ou les deux ?!

Tiphanie & Jarod

*Source : Wikipédia

2 commentaires sur “#Parlons2 #Destin avec Tiphanie

Ajouter un commentaire

  1. Le destin ha le destin, est ce qu il est vraiment tracé. Y a t il une échappatoire pour le contrer.
    Nous pensons être notre libre arbitre de nos vies pourquoi les vrais voyants et non pas les charlatans, voient notre avenir. C est que notre destin est bien tracé.
    Même si nous avons plusieurs directions à choisir. Celle que nous choisissons est déjà écrite.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un très bon exemple que tu as choisit là !!! :)
      C’est vrai que lorsque nous allons voir un voyant, les vrais, il est capable de lire notre avenir, cela prouve qu’en quelques sortes notre route est déjà tracée.
      Je continue de penser que nous pouvons choisir notre route mais que nous nous dirigeons forcément vers notre destinée.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :