#Parlons2 #Recherche De Soi

Introduction :

Alors quand on parle de recherche, on pense directement à ?! Google voir Lycos pour les anciens (non je ne suis pas vieux !!! :p).

Mais là, on va parler plutôt de recherche de soi, c’est-à-dire : cette démarche que l’on a lorsque l’on essaie de savoir qui l’on est exactement, de comprendre d’où viennent certaines peurs et certains sentiments que l’on ne peut expliquer, tout ce qui se bouscule en nous.

Une manière de se construire, de devenir enfin et pleinement ce : Je.

Mais…

Qui est ce : je ?!

Le « je » est celui que l’on était, est et sera. Réussir à le trouver, c’est surtout aller au-delà de ce que l’on voit, sent, touche, goûte ou entend. C’est ressentir, comprendre, vivre.

Lorsque je sais alors je suis. (Woua !!! Je suis au top là !!! mdr)

On dit toujours que pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient.
Pour devenir ce que l’on est, il faut savoir ce que l’on était. (facile… je sais… :p)

Nous sommes une somme de personnalités qui, unis, forment notre « je ».
Les événements de la vie nous permettent de découvrir quelles sont ces différentes personnalités mais la base reste l’enfant qui sommeille en nous. Il faut alors être capable d’écouter cet enfant mais aussi toutes ces personnalités qui apparaissent au gré de votre vécu.
Tout d’abord, il faut savoir…

Comment faire pour « être » ?!

Il existe différente façon pour y arriver. Mais je ne vais rien vous dire même sous la torture… :p… Bon d’accord, je vais vous le dire sinon mon article s’arrête là !! mdr.
Alors parfois il n’y a pas besoin de beaucoup, tout dépend de l’histoire de chacun ainsi que de son passé.
Pour certains, il suffit juste de laisser la vie faire et prendre le temps de se poser les bonnes questions (ce qui n’est pas une mince affaire). Cela devrait suffire.
Parfois, on a besoin d’une aide extérieur mais faut-il encore accepter celle-ci. Sachez que de voir un psy ou autre, n’est pas signe de faiblesse. Au contraire, c’est une preuve de force et de courage car cela montre que l’on veut vraiment avancer sans avoir peur d’affronter ses peurs (trop de répétition… pfff…).
On peut aussi le faire soi-même (comme je l’ai fait mais il faut être un peu schyzo pour y arriver… Quelle voix dans ma tête vous parle là ?! mdr) mais cela demande beaucoup de temps. Il est beaucoup plus difficile d’être objectif lorsque l’on est le problème. Il faudra beaucoup de maturité pour y arriver, toujours se poser les bonnes questions et énormément parler avec son entourage, de son passé. On comprend mieux certaines choses parfois. Voilà pourquoi cela demande du temps.
Apprendre à se connaître est un chemin qui s’avère parfois, voire très souvent, difficile. Mais ce qui ne tue pas nous rend plus fort.
Mais alors, quels seront…

Les risques ?!

Tout cela n’est pas sans risque. Comme dans beaucoup de domaine, il faut savoir s’arrêter au bon moment, savoir dire stop avant d’arriver au stade de vouloir chercher ce qui n’existe pas, tout simplement. On pourra alors vivre pleinement l’instant présent (voir  #Vivre Au Présent).
Lorsque l’on commence à faire un travail sur soi, on finit par être tenté de tester différentes méthodes. Jusqu’ici tout va bien. Cependant, le danger est de vouloir ensuite tout analyser, tout décortiquer autour de soi en pensant que l’on est en droit de le faire. Erreur !!! Le respect est de laisser les autres en dehors de votre travail personnel sauf si leur désir est que vous partagiez avec eux votre expérience.
Le gros piège est tout simplement de se perdre dans ces diverses méthodes. C’est assez drôle de se perdre quand on se cherche non ?! Lol.
Bon en…

Conclusion

Le plus important est, selon moi, d’avoir toujours en tête ce but ultime : se connaître. Cela permet d’apprendre à s’aimer, mûrir, devenir une meilleure personne afin de donner aux autres le bonheur que l’on ressent… Ou pas (comme dirait mon ami TypeX. ;D)…

 

J’aime terminer un article avec cette idée qu’il faut surtout vivre et ne pas hésiter à aller encore plus loin dans les sensations, dans les envies. On ne peut « être » que lorsque l’on vit pleinement notre vie.

 

Quel est votre moteur de recherche pour trouver votre moi profond ?!

Jarod Bones

10 commentaires sur “#Parlons2 #Recherche De Soi

Ajouter un commentaire

  1. Le « je » d’hier n’était pas celui d’aujourd’hui et celui de demain n’est pas encore né. On est ce que la vie fait de nous, comme tu l’as dit, on est le résultat de notre passé. Le plus important est de se respecter et de s’écouter car notre « je » profond est bien en nous. Il s’exprime de bien des façons qui sont, pour la plupart des gens, totalement imperceptibles. Quel dommage que nous n’ayions pas de mode d’emploi pour se décrypter. En même temps, la vie serait bien moins captivante.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ma Lalie, je suis bien d’accord. Nous avons une base créée pendant notre enfance mais après ce « je » évolue suivant les évènements de notre vie. Faut-il encore avoir cette envie de découvrir qui nous sommes vraiment. Que serait la vie sans cette prise de tête qu’est la recherche de soi. ;D

      J'aime

  2. Effectivement la vie fait ce que nous sommes aujourd’hui et fait ce que nous serons demain.
    C est vrai pour savoir ou l on va il faut savoir d’où l’on vient
    Se nourrir des expériences passées pour mieux avancer et analyser ce qui n’allait pas pour mieux se construire

    J ai été, je suis et je serais … C est un peu comme je suis venu, j ai vu, j’ai vaincu hihihihi

    Aimé par 1 personne

  3. Mon moteur est le lâcher prise, se perdre pour mieux se retrouver ou plutôt ne pas se chercher mais se découvrir. Je pense que la vie comme l’humain est suffisamment bien faite pour que l’on apprenne de soi chaque jour. Après tout ce mystère a un certain charme, tout contrôler et tout savoir pour en fin de compte quoi? Prendre un aller simple pour une destination inconnue il n’y a que ça de vrai. Je comprends néanmoins les personnes qui on besoin de passer par cet exercice, tout dépend de son vécu mais en effet il faut savoir dire stop. On peut vite arriver à un point de non retour et se rendre compte que la vie n’est pas toute rose du genre quand on vous annonce que le père noël n’existe pas (10 ans de psychanalyse). Garder le bon cap et bon courage à ceux qui sont en pleine quête de soi!

    Aimé par 1 personne

    1. Quoi Shishi ?! Le Père Noël n’existe pas ?! J’espère que les enfants ne liront pas ton commentaire !! Lol !! :p
      Chacun a sa manière de vivre les choses et de choisir ou non de partir dans une quête de soi. Le plus important au final est de se sentir bien, faire les choses en accord avec soi. :D

      J'aime

      1. Quand on est petit, on n à pas la notion de savoir qui l on est, on vit tout simplement. Et plus les années passent, avec le recul de la vie, de ce que l on a vécu, je pense que l on a appris à se connaître,
        Le je est en nous, à se poser des tas de questions sur soi.
        Mais se connaît t on vraiment ????

        Aimé par 1 personne

        1. Se connaît-on vraiment ?! Bonne question, je dirai de mon point de vue que l’on ne se connaît jamais à 100% car suivant les situations que l’on vit, on se découvre. Pour se connaître totalement, il faudrait plusieurs vies ou alors une vie remplie de toutes situations possible. Mais je pense que l’on peut se connaître assez pour savoir qui l’on est vraiment. : )

          J'aime

          1. Oui Jarod, mais dans des circonstances imprévues. Est ce que le dépassement de soi est le même pour tout le monde,
            Que ferions nous s il arrivaient des événements graves. Sauver la vie de quelqu un, intervenir lors de l agression sur une personne.
            Me connaissant. Je pense et j espère pouvoir intervenir. Je dis bien j espère car qu’elle serait ma réaction. La lâcheté, la peur, le courage. Comme beaucoup
            de personnes doivent se poser cette question.
            Dans ces cas là. Nous ne nous connaissons pas. Dis moi ce que tu en penses Jarod.

            Aimé par 1 personne

            1. Justement, tu confirmes mes dires Eve. :)
              Ce n’est qu’en vivant certaines situations que l’on finit par se connaître de plus en plus.
              On ne peut se connaître qu’en vivant pleinement les choses et lorsque nous subissons certaines situations.

              J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :