#Parlons2 #PokémonGo

Nous y voilà, comment ne pas aborder le phénomène :

#PokémonGo.

Je tiens à préciser, tout d’abord, que je ne joue pas (de toute façon, je ne pourrai pas car il n’est pas disponible sur windows phone : p) mais je connais dans mon entourage pas mal de personnes qui y jouent.

Je ne voulais pas écrire mon article trop vite aussi car je voulais d’abord observer, lire, avoir différents avis de mes proches ainsi que sur les réseaux sociaux et autres.

Abordons ensemble différents points (positif ou négatif), je vous donnerai alors mon avis en conséquence.

 

#PokémonNo

Comment ne pas constater les nombreux reproches faits à ce jeu : un jeu qui abrutie alors que le pays va mal, mettant la vie des joueurs en danger, etc.

Oui, on se doit d’arrêter toutes formes de divertissements qui pourraient nuire à la bonne conscience de la vie, c’est très dangereux en effet… (dit-il ironiquement)

Voilà mon point de vue, attention ça va piquer.

Alors oui, le pays va mal à différents niveaux qui nous touchent quotidiennement mais justement, ce jeu ne nous permet-il pas de nous libérer un peu l’esprit de tout cela ??

Avant toute chose, rappelons que les jeux existent pour nous permettre de nous évader, d’oublier un peu nos problèmes personnels ou quotidiens. N’est-ce pas salutaire ?!

Entendre dire que ceux qui jouent à #PG ne sont que des moutons est, je trouve, un peu, beaucoup, vraiment exagérer.

J’en vois sinon des troupeaux de mouton jouer à Candy Crush, à FIFA – béééé béééé, au moins j’assume. : p -, au poker et j’en passe.

Je rappelle qu’il est facile de juger mais moins lorsqu’il s’agit de se regarder dans une glace.

Jouer épisodiquement n’aveugle pas une personne sur son quotidien ou sur les maux de la vie ; au pire, cela déclenchera seulement un peu trop d’endorphine. ; )

En ce qui concerne le fait que le jeu peut être dangereux, je suis en partie d’accord mais bon, à qui jeter la faute : au support qui place un pokémon au milieu d’un environnement hostile ou alors à celui qui joue et qui se dit « et si j’allais chercher ce pokémon au milieu de ce champ miné » ?!

Faire attention à son environnement lorsque l’on joue est propre à n’importe quel jeu, la seule faute revient à celui qui outrepasse les règles de la vie pour jouer. On reste maître du jeu – et j’insiste : quel qu’il soit – alors, oui, seuls ceux qui jouent avec le feu se brûlent.

Rappelons aussi que des messages d’alerte apparaissent au début du jeu pour prévenir le joueur à rester vigilant.

A bon entendeur.

 

#PokémonGo

A contrario, je trouve que ce jeu permet beaucoup de bonnes choses. Je m’explique…

Tout d’abord, le jeu rassemble une large population (de 7 à 77 ans) qui se retrouve dans un jeu conviviale et simple d’accès.

Ensuite, en me baladant, j’ai pu croiser pas mal de joueur solo ou en groupe à regarder leur écran mais pas seulement.

Ils marchent.

Et parfois beaucoup car dans le jeu, par exemple, on peut mettre des œufs en incubation et pour les faire éclore, il faut faire un minimum de km en marchant ce qui permet de faire aussi de belles balades ainsi que de découvrirent de nouveaux endroits parfois même dans sa propre ville.

En somme, #PG nous incite à sortir de chez soi et à faire un peu d’exercice ce qui est bon pour la santé et le bien être.

Ils discutent.

Que ce soit en solo ou en groupe, nombreux sont les joueurs à parler ensemble lors de sorties organisées pour trouver ces petits êtres ou alors en croisant d’autres joueurs défendant leurs arènes lors de combats occasionnels. Du coup…

Ils se rencontrent.

Par exemple, j’ai une amie qui en combattant dans une arène, pour gagner en expérience et/ou essayant de la prendre, à rencontrer la personne qui la défendait. En effet, les combats se font dans un même lieu donc les combattants peuvent se voir et ainsi échanger par la suite.

Bientôt, on pourra même échanger des Pokémons entre joueurs, encore une raison de plus pour faire de belles rencontres… ou pas… ; )

Pokémon Go fera peut-être même naître de futurs couples qui auront peut-être même de futurs bébés. : )

Je suis un ancien gameur à plein temps et avant, on pouvait faire de belles rencontres grâce aux jeux en ligne mais c’était parfois difficile de se voir IRL*. Là, tout est réunit pour se rencontrer. Mais alors, pourrait-on le définir comme un réseaux social ?! Enfin…

Ils s’amusent.

Et c’est le but, que ce soit dans des combats ou à la recherche de Pokémon, les gens s’amusent.

 

#EnConclusion

Encore une fois, je vous parle avec un regard extérieur car je ne joue pas et n’envisage pas d’y jouer à l’avenir mais ce que je vois, dans l’ensemble, me plaît.

J’aime voir les joueurs se balader, se parler, se rencontrer et s’amuser en pleine air au lieu de rester chez eux à faire du FB, du Twitter ou je ne sais quoi.

Ne partons pas du principe que ceux qui y jouent ne sont pas capables de voir le monde qui les entoure.

S’aérer l’esprit permet à une personne, un peuple, de ne pas sombrer dans une seule pensée pessimiste qui fera bien plus de dégâts que ce simple jeu.

De plus, il est, pour moi, un média bien plus social que certains réseaux sociaux du moment.

Je suis donc plutôt conquis par ce jeu et je ne vois pas le mal à y jouer. : )

 

#MaQuestion

Mais au final, pour vous, ce sera Pokémon : No ou Go ?!

Jarod Bones

(*) IRL : In Real Life / Dans la vraie vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :