#Parlons2 #AzerbaijanGP 2017

Que dire de ce grand prix d’Azerbaïdjan ?

GP Baku GP

Avant tout chose, découvrons le circuit à bord de la Mercedes de Lewis Hamilton en « onboard » lors de son tour le plus rapide en qualification, celui qui lui a permis de décrocher la pôle position. #UnTourAvecLewis

Alors, la première chose qui me vient à l’esprit est que les courses ennuyantes une année ne le sont pas forcément la suivante. : )

Le circuit de Bakou étant considéré comme rapide, c’est sans grand étonnement que l’on a retrouvé les deux Mercedes sur la première ligne de départ de ce GP. Notons tout de même, lors de la Q3, le chrono de Lewis (1:40.593) à 4 dixième de son coéquipier Bottas (1:41.027) alors 2nd et à une éternité du 3ième Räikkönen (1:41.693)… Le gouffre… Vettel se plaçant lui à la 4ième place (1:41.841).

Du coup, on aurait pu s’attendre à une envolée du « poleman » couvert par un équipier légèrement en retrait, mais il en aura été tout autre (pour notre plus grand plaisir).

Le départ et le premier virage ont été négocié sans encombre dans l’ensemble. Enfin, si on ne tient pas compte des voitures de chez Toro Rosso avec un tout droit du pilote russe  Kvyat et un tête à queue de son coéquipier espagnol Sainz.

En fait, tout s’est vraiment joué dans le deuxième virage avec le contact entre les deux finlandais : Bottas à l’intérieur rebondissant sur le vibreur et en perdition, fonçant tout droit sur Räikkönen. Un malheureux incident de course. La casse aurait cependant pu être plus importante. Le pilote Ferrari ne perdra que quelques places ainsi que quelques pièces de carbone dans l’histoire, au contraire du pilote Mercedes qui repartira 18ième à un tour de retard après avoir changer son aileron. Ricciardo, victime du contact des deux finlandais, devra passer lui aussi par les stand pour retirer des débris loger dans ses écopes de frein et ne repartira que 17ième…

Suite à ces évènement, on aurait pu croire avoir droit à un duel Hamilton / Vettel mais Lewis a pu facilement prendre de la distance, bénéficiant du moteur en fin de vie dans la monoplace de l’allemand; on aurait pu s’en douter un peu, mais avaient-ils le choix chez Ferrari ??

Arriva la première SC provoquée par l’abandon de Kvyat !! Du coup, changement de pneus pour les leaders et Bottas qui se dédouble (j’ai du mal avec cette règle). Suite aux débris semés par le Iceman, la deuxième SC entra et ce fut au restart de celle-ci que l’on a vu des choses sympas. Notamment, la fin de la relation politiquement correct entre les deux leaders au championnat. Juste avant le deuxième restart, il y eut un accrochage entre les deux pilotes dû à un freinage tardif de Vettel sur Hamilton puis s’en suivit un coup de roue malheureux et regrettable toujours de Vettel sur Hamilton. Imaginez un peu la fin de course sans ce coup tordu de l’allemand et en prenant compte du problème du pilote Mercedes… #IncidentVettelHamilton #InterviewIncidentVettelHamilton

Pour ce qui est du brake test qui aurait été fait par l’anglais, il est évidemment difficile de se mettre à la place des pilotes, je ne l’ai tout simplement pas vu.

Au moins, ça aura eu le mérite de détourner l’attention de la course chaotique de son coéquipier. Le chat noir Räikkönen est-il de retour ?? Abandonner deux fois dans la même course, je n’avais jamais vu ça. : )

Commençons par le commencement. Je vous avais parlé d’un début de combat d’égo concernant les pilotes Force India lors du précèdent GP : Sergio Perez et Esteban Ocon (Rèf. : #CanadianGP ). Durant le premier restart, on aura eu le 1er round. Beaucoup n’auront vu que la fin quand Ocon se rabat sur Perez dans le virage deux mais peu de personnes auront vu le coup de roue du mexicain sur le français dans le petit bout de ligne droite juste avant. Logiquement en ne voyant que la fin, on ne peut en vouloir qu’à Ocon pour ça. Au final, ça va être serré et peut être tendu d’ici la fin de saison entre ces deux là. Comme leurs performances sont presque similaires avec certes un avantage à Sergio, cela va être dur de savoir, pour le moment, lequel va s’affirmer car finalement, Esteban se rapproche de son chef de file de course en course. ; )

Revenons au pourquoi Räikkönen a pu abandonner deux fois. L’incident entre les Force India et la Ferrari n°7 (celle du Iceman) qui partait en lambeaux ont provoqué un drapeau rouge, ce qui permettra au finlandais et au mexicain de réparer puis de repartir au restart. CQFD.

Le plus beau dépassement du GP va à Ricciardo qui dès la deuxième relance s’est quand même débarrassé de trois voitures en un seul virage !!! Les victimes ne sont autre que les deux Williams et une Renaut, rien que ça !! Quand on sait que les Williams faisaient partie des plus grosses vitesses de pointes et que la Renaut possède le même moteur que la Red Bull, on se rend compte de la performance. Si on ajoute le fait qu’ils se battaient tous pour une place dans le top 3, ça en dit beaucoup sur le mental de l’australien !! Pour finir, n’oublions pas qu’il était reparti de la 17ième position après son arrêt prématuré au 1er tour !!! J’apprécie vraiment ce pilote, c’est ce que j’appelle un finisseur. : )

La fin de course fut bien plus calme mais a été tout aussi excitante. Avec les différents incidents de course, le podium qui se dessinait se composait de Ricciardo, de Stroll (qui finalement confirme sa bonne performance lors du week-end canadien) et de Bottas revenu d’on ne sait où. Derrière, on aura un Ocon qui perdra deux places face aux deux leaders (Vettel et Hamilton) remontés comme jamais suite à leur arrêt respectif : problème technique pour Hamilton qui bien que devant Vettel au moment de son arrêt se verra subtiliser sa position par celui-ci et pénalité pour Vettel suite à sa conduite dangereuse. Mais même avec leurs belles remontées sur le troisième, c’est bien Bottas qui aura le dernier mot sur Stroll en lui prenant la seconde place sur la ligne d’arrivée !!! Quel finish !!

Autres informations importantes, Haas finira à une bonne position avec la 7ième place de Magnussen, Grosjean fut à la rue tout le week-end et finira bien loin de son coéquipier à la 13ième place. Et enfin, McLaren a pu scorer pour la première fois cette saison grâce à la 10ième place d’Alonso qui ne se montrera pas avare d’ironie avec ses messages radio. : )

Finalement, on a quand même eu un beau podium et ça fait du bien de voir des courses comme ça !! : )

Je vous laisse cliquer sur les liens ci-dessous pour retrouver les meilleurs moments de la course, le meilleur du onboard et les meilleurs messages radios de ce GP. : )

# Meilleurs moments de la course #

# Meilleur du onboard #

# Meilleurs messages radios #

Fab One

Sources : Youtube / Formula1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :